Comment je vole avec FS

Une passion dévorante de longue date

  • Un copain m'avait prêté sa disquette de Flight Simulator version 3 (720 ko tout de même !).
    J'ai attrapé le virus ! Et dire que je trouvais déjà ça génial

  • En fait, concrètement, je passe beaucoup plus de temps à "bidouiller" mon FS et mes programmes qu'à voler !

Jusqu'au début 2004, je volais tout seul

(avec du trafic AI évidemment),
  • Pour moitié en gros zincs (j'aimais bien le 737 de MS, mais je me suis aussi acheté le 737 de PMDG pour FS2004 - que j'ai trouvé très "usine à gaz") - pour faire de courts vols en Europe (entre Genève, Zürich, Lyon, Turin, Innsbruck, Paris, Munich, parfois Londres)

  • Pour l'autre moitié en petits avions (surtout Baron 58 et Piper J-3 de MS, Pilatus PC-6 de FSD et Robin DR-400 de Yannick Lavigne) essentiellement en Suisse sur les excellentes scènes de Daniel Gauthier pour FS2004 que l'on trouve sur AvSim.com.

Depuis le début avec FS2004, je ne vole plus qu'en cockpit 3D. Je refuse d'utiliser un avion n'ayant qu'un 2D ou un 3D peu utilisable. Cecci reste évidemment vrai avec FSX.

Ma vie de simmeur a changé au printemps 2004 lorsque j'ai commencé ma formation de pilote réel !

J'ai commencé mes cours sur Diamond Katana DA-20, un petit bi-place extraordinaire !
Pour travailler "mon style" et mes procédures, je me suis acheté le Diamond Katana d'Aerosoft qui est très réaliste !
Dès ce moment, je ne volais plus que sur cet appareil (aussi bien en réel qu'en virtuel) et j'ai commencé à faire de sérieux progrès. Mes atterrissages virtuels n'étaient plus réussis que par hasard, mes approches étaient propres, je ne mettais plus le moteur en marche par le raccourcis-clavier, je n'oubliais plus la pompe électrique, etc, etc.

A fin 2004, je me suis mis au vol réseau avec mon amie Chris !

Elle et moi étions débutants dans le domaine et nous avons découvert ça ... la galère au début car nous voulions monter notre propre serveur !

  • D'abord avec FSHost : L'enfer !!! Le programme lui-même était relativement bien, mais nous avons souffert pour paramétrer nos pare-feux, je ne te raconte pas le détail ... pfffff ...
    Passé ces menus obstacles, nous avons beaucoup souffert de la mauvaise qualité de la transmission. En effet, l'avion de l'"autre" sautait allègrement d'un point à un autre de l'écran, si bien que le vol "en patrouille" s'avérait simplement impossible ... et pourtant nous avions déjà de bonnes connexions ADSL ...
    Pour la phonie, nous avons toujours utilisé TeamSpeak, bien que Skype soit de meilleure qualité, car TeamSpeak permet de communiquer avec beaucoup d'autres "pilotes" alors que Skype sature à partir de trois-quatre joueurs.

  • Chris et moi sommes ensuite passés à FSInn : Nette amélioration ! On peut voler en patrouille sans trop d'accoups.
    Nous avons alors rejoint un aéroclub "privé" - on ne te donne pas l'adresse puisque c'est "privé" ;-) - où quelques fadas comme nous se retrouvent une fois par semaine pour faire des vols sympas à plusieurs et souvent contrôlés.
    On y prend plaisir à respecter (un peu) les procédures et annonces dans une ambiance très détendue de franche amitié.
Depuis cette période, je volais presque exclusivement avec le Diamond Katana et le Robin DR-400.
C'étaient, pour FS2004, mes avions préférés avec des cockpits 3D utilisables.

A l'instar de Chris, je me suis équipé d'un "Track-IR" avec "Vector Expansion"

C'est cher mais ça vaut vraiment le coup !!!
Une fois de plus, ma vie de simmeur a changé ! Le sentiment d'immersion est multiplié par 10 !!! Une fois bien réglé, je peux voler des heures entières avec ce système. Je dois cependant te dire que certains ont "le tournis" après un certain temps ... à mon avis, ce sont leurs réglages qui sont mal faits.

Track-IR permet d'améliorer grandement sa manière de voler et son plaisir . Exemple :
En étape de vent arrière, quand tourner en base ? Sans Track-IR, il faut triturer son "chapeau" de joystick pour regarder à "huit heures", ça prend du temps, et il faut revenir en vue avant (pour s'apercevoir qu'on a perdu 300 pieds !).
Avec Track-IR, on tourne la tête vers "dix heures" tout en gardant l'oeil sur son écran, Track-IR amplifie le mouvement et montre nos "huit heures". Sans accoups ! On revient en vue avant en regardant à nouveau "à midi", le tout en bien moins de temps qu'il ne faut pour le dire !
Idem pour tourner en finale ! On est sûr d'être bien aligné ! Idem pour ouvrir le robinet d'essence : il suffit de baisser la tête et de cliquer ! Génial !

Si cela t'intéresse, regarde dans les liens .
  • Je ne vole plus du tout avec des "gros" : Ça m'ennuie !
    Plus que des petits, en cockpit 3D !

  • Je ne vole plus du tout avec le pilote automatique : Ça m'ennuie ! Plus que du vol où je pilote ! C'est un trop grand plaisir pour le laisser faire par un automate.

  • Et pour faire ça avec un peu de plaisir, rien de mieux que "Global Mesh" et "XWord LandClass". Ce n'est forcément pas très détaillé ni précis, mais cela améliore énormément FS2004 et un oeu FSX.

  • ... et malgré ça ... je bidouille toujours mes programmes ;-))
    ... dont je ne publie qu'une petite partie, choqué que je suis par la malhonnêteté des pirates et certains messages de simmeurs à qui tout est dû ...

L'hélico :

  • J'ai découvert les hélicoptères !

    Moi qui n'avais jamais réussi à faire autre chose que de la carcasse tordue sur un bord de parking, j'ai mordu à l'hameçon !
    Grâce à un ami (Charlie / Golf-34) qui m'a donné quelques trucs et un cours (que mon amie Chris a également suivi), je ne lâche plus le ventilateur ! C'EST GÉNIAL : Je décolle correctement et me pose où je veux, quand je veux ... quel plaisir ! Il m'a suffit de quelques heures de patience pour être capable de manier ces engins avec confiance. Au début c'est très pénible, mais il faut persévérer car le résultat est très gratifiant !

    C'est au point que j'ai écrit ce cours (avec Charlie) pour te refiler le virus !

Les rendez-vous pour vols réseau :

  • Sur mon site, j'ai créé une section de "rendez-vous pour vols réseau" où chacun peut proposer un vol à l'avance et où d'autres peuvent s'inscrire (le tout gratuitement évidemment).

    On y vole sans prise de tête en apprenant la phraséo en écoutant les autres, dans une ambiance détendue. Nous sommes quelques bandes de zoulous (ils se reconnaîtront ... ça va être ma fête ...)

FSX

  • FSX a été un accouchement difficile. La version de base était totalement injouable (sauf avec tous les curseurs au minimum) sur les ordinateurs de fin 2006. Ce n'est qu'avec le SP1 que les choses se sont améliorées, notamment grâce à l'utilisation des multi-coeurs ... et mon achat d'un processeur Q6600 à 2x2 coeurs. J'ai ainsi définitivement lâché FS2004 à fin 2007.

    Après avoir changé encore une fois de matériel au début 2009, je prends vraiment mon pied avec FSX. Mis à part le trafic AI qui ne m'intéresse pas (je vole principalement en réseau), la plupart des curseurs sont joliment vers la droite.

Les progrès en vol réseau

  • Après avoir commencé sur les serveurs de test de www.mcdu.com, puis passé plusieurs années sur les serveurs d'air-pyrenees-serveur (aujourd'hui fermé), nous avons encore franchi une étape en rejoignant les serveurs de pilotes-francophones.org, et en nous réunissant sous le nom de "Les Copains d'Abord". Ceci donne une nouvelle dimension à nos vols réseau, d'autant plus qu'à travers ces serveurs, nous pouvons voler conjointement avec des pilotes d'autres clubs (dont de CyberAvia, Fr-Lorr, etc). Ainsi il y a presque toujours quelqu'un en ligne !

    L'un d'entre nous a également monte un forum pour remplacer APS. Pour nous rejoindre, passe donc voir ici.

Bons vols !

Je te souhaite d'avoir autant de plaisir que moi à voler en virtuel !

C'est aussi bien que le réel ... enfin ... presque ;-))
© 2006-2014 Jacky Brouze, imprimé le 22.1.18 à 1:34 à partir de http://jacky.brouze.ch/FSX/MonFS/Comment.php