Hélico virtuosité : Appontage sur bateau

Septième partie : VIRTUOSITÉ III
Appontage sur un espace restreint et mouvant

La première fois que tu fais cet exercice ... ôtes le vent ...

Maître Charlie à toi le manche et la parole.

Allez, petit tour en rade de TOULON, histoire de voir s'il reste encore des bateaux de la "Royale" ...




Hé, Hé ! deux Frégates, deux hélicoptères et deux "navettes", ben il en reste, des navires !




Tiens, un gros machin plus loin ... Pas le "CDG" ... Il est bien trop gros, celui-là !




"NIMITZ" ! En effet, il fait l'équivalent de trois terrains de foot. Vais pas être ridicule au point de me poser ici.




Bon, et bien c'est toi que je choisirai. Se présenter en poupe (arrière) - estimer sa vitesse - son cap - si elle navigue face au vent - estimer ma vitesse d 'approche par rapport à ce pont ... qui avance.




Contact radio ? Personne qui répond ! On sort le train pour lui indiquer que je vais me poser chez lui ... Enfin essayer !




Vouai, il n'est pas face au vent, cet artiste, va falloir jouer fin ! Y pourrait faire un effort, non ? Il file ses vingt noeuds, il faut que je sois un poil plus vite




Qu'est-ce que je disais, moi je suis face au vent, pas lui ! Je descend sur 100 pieds et à 25 - 30 noeuds, pour avoir un résiduel facile à gérer




Descente sur 40 pieds, vitesse relative à plus cinq noeuds par rapport à cette "D.Z" qui se déplace, et dans l'axe si possible, même si je dois "être en crabe




Le sagouin ! Il aurait pu enlever son pavillon en poupe, comme le veut la règle. Je sens qu'il me cherche, ce "petit mec" ! Saboteur ...




Olé ! Une rafale de vent due au déplacement d'air qu'il génère. Il faut toujours s'y attendre quand on se présente par l'arrière de ce genre de bâtiment. Revenons le plus vite dans l'axe ...




Là, doucement petit ! Prendre deux points fixes, un de chaque coté, pour estimer éventuellement le roulis. Se stabiliser au dessus du pont - pas de houle - il file sans écart de cap, c'est déjà pas mal.
On amorce la descente bien dans l'axe, toujours les deux points en repère ...




Toucher en douceur, pas trop mal, je suis centré, vite le frein de parc, sinon, un petit coup de roulis, et hop, à la bâille ! Et l'autre pingouin qui agite toujours ses bras ... Enlèves les embruns de tes bézicles, et tu verras que je suis arrivé !




Et voilà le travail !!!

Compléments

Pour trouver bateaux et porte-avions :

Contributions (qui n'engagent que leurs auteurs)

Pour pouvoir déposer ta contribution, identifies-toi
© 2006-2014 Jacky Brouze, imprimé le 21.7.18 à 6:06 à partir de http://jacky.brouze.ch/Tutos/Helico/cours9.php