Les bonnes manières en vol réseau

Tout d'abord, si ce n'est pas fait : installer et configurer

Sur cette page :


La politesse

Des trucs pour bien te comporter et te faciliter la vie en vol réseau :

   

Pré-requis

Installer / configurer



 

Connaissances


Connaître le circuit de piste  Un peu de phraséo

Pas besoin d'être incollable là dessus, mais au moins avoir lu une fois !

   

Décidé de participer à un vol réseau ?

Inscris-toi au vol !


Pourquoi s'inscrire ? Simplement pour que
  • l'organisateur du vol sache qu'il ne sera pas seul en vol, sinon il risque d'annuler !

  • l'organisateur du vol sache combien de pilotes seront là, ça va lui permettre de s'organiser en conséquence. On ne conduit pas de la même manière un vol à trois qu'un vol à 20 !

  • d'éventuels contrôleurs sachent s'il y aura du monde et puissent s'organiser également !

  • pour s'inscrire, c'est ici !


 

Envie de proposer un vol-réseau ?


C'est ici, c'est gratuit, c'est facile, c'est sympa !

N'hésite pas !

   

Commencer un vol réseau

Marche à suivre


  • IMPORTANT : Prépare-toi au moins cinq bonnes minutes avant l'heure du rendez-vous !

  • Lance FSX

  • Choisi l'aérodrome de départ en premant soin de ne pas placer ton avion sur la piste mais plutôt sur une aire de stationnement !



    Pourquoi ? Parce que si tout le monde choisit la position par défaut, il risque d'y avoir des collisions au départ ...

    Le fin du fin : Pars depuis un aérodrome proche de celui du rendez-vous et, une fois connecté (FSInn et TeamSpeak), rends-toi au rendez-vous en volant ! Ça nécessite de s'y prendre un peu plus tôt, mais c'est sympa !

  • Lance TeamSpeak et connecte-toi en vocal. Va sur le bon canal, et dis bonjour aux copains déjà présents.

  • Dans le menu de FSX, lance le panneau de contrôle de FSInn.

  • Lorsque l'inventaire des appareils est terminé, clique sur le canal FSInn d'APS (s'il y en a deux, choisis le second, il y a de fortes chances pour que le premier soit hors-service).

  • Ouvre le radar de FSInn (bouton RAD) et règle le zoom à ta convenance.

  • Rejoins la zone où se trouvent les autres joueurs déjà connectés.


   

Communiquer

Sur le bon canal


Une fois connecté sur le serveur TeamSpeak, tu vois la liste des canaux (boutons gris) et la liste des pilotes présents (boutons verts). Pour les rejoindre, double-clique sur le sous-canal dans lequel ils se trouvent.

 

Avec un contrôleur


  • La première chose à faire quand on arrive sur une nouvelle fréquence (ou un nouveau canal) c'est ECOUTER !

  • Ensuite, quand on a compris ce que s'y passe, on peut, si nécessaire, s'adresser au contrôleur ou aux autres joueurs.

  • Relis au besoin la phraséo

  • Lors du premier contact avec un contrôleur, ne lui raconte pas ta vie tout de suite ! Commence par t'annoncer (Genève tour bonjour, hotel-bravo-juliette-alpha-bravo) et laisse-lui l'initiative de poursuivre le dialogue quand il le voudra / pourra.

  • Quand un contrôleur te donne des instructions, collationne (répète/reformule ces instructions) immédiatement !


 

Ne pas encombrer la fréquence inutilement


Ça va avec "Ne pas raconter sa vie lorsqu'un autre aimerait s'annoncer en courte finale" !
  • Lorsqu'un autre parle (pilote ou contrôleur), ON NE L'INTERROMP PAS ! Ceci n'est pas toujours aisé à respecter car le faible temps de TeamSpeak suffit à nous faire croire qu'on a commencé à parler avant un autre alors que ça n'est peut-être pas le cas. Généralement, après une seconde à parler ensemble, les deux s'arrêtent. La politesse et la prévenance aident à se sortir de telles situations : Je t'en prie, poursuis ta phrase ... ne pas exagérer Non non, je n'en ferai rien, à vous d'abord ...

  • Faire des phrases courtes, énoncées rapidement mais distinctement.

  • Préparer ce qu'on a à dire dans sa tête avant de le dire. Ça permet d'éviter les "annonces" du style "Marseille tour bonjour, ... euuuuuhhhhhhhh ... HB-JAB en provenance de ... euuuuuhhhhh ...chsais plus où ... euuuuhhhh ... pour un complet" alors que d'autres joueurs trépignent d'impatience pour demander une clairance ...

  • On ne le dira jamais assez : Faire des phrases courtes, énoncées rapidement mais distinctement.

  • Collationner (quittancer les instructions en les répétant) immédiatement après les avoir reçues. Pas de ... euuuhhh, ... oui ... alors ...

  • Corollaire : Lorsqu'un contrôleur donne des instructions à un autre pilote, ATTENDRE que ce dernier ait collationné avant de prendre la parole !

  • Redisons-le : Faire des phrases courtes, énoncées rapidement mais distinctement.

  • Eviter de raconter sa vie ou le dernier gag à la mode lorsque presque tous les pilotes sont en train de vouloir décoller ou atterrir ...

  • ... mais tout ceci n'interdit pas la bonne humeur, ni la spontanéïté. Le mot-clé, comme toujours, c'est "RESPECT" !


   

Utilisation de canaux TeamSpeak

IMPORTANT !


Certains d'entre nous l'ont remarqué, lorsque nous sommes nombreux en vol réseau, il arrive parfois que l'on ne puisse plus en placer une dans TeamSpeak !
Certains racontent la dernière plaisanterie, d'autres racontent leur vie alors que certains pauvres pilotes essayent désespérément de placer un "deux-trois dégagée à Genève" afin d'éviter à celui qui suit de devoir remettre les gaz.

Sur une idée de notre ami B-M13 (Michel), nous allons modifier notre manière de faire en utilisant plusieurs canaux (sous-canaux) dans TeamSpeak :
  • En cas de forte affluence, l'organisateur décide ou non d'utiliser ce mode de faire :

  • Le canal général (Fréquence LCA) servira essentiellement à la croisière entre deux aéroports, mais on pourra y venir également pour discuter le bout de gras en attendant au parking.
    Ici il sera permis de discuter à bâtons rompus comme nous aimons à le faire.

  • Chaque aérodrome aura son propre canal aussi bien pour l'approche que pour le roulage et le départ.
    Ici, on est prié de s'abstenir de parler, sauf pour les annonces en auto-information et les dialogues avec un contrôleur.

Voici quand passer d'un canal à l'autre :
  1. Lors du premier décollage, après avoir salué les copains et leur avoir raconté sa semaine ceux qui sont prêts passent sur le canal de l'aérodrome pour y annoncer (ou demander si contrôlé) le roulage.

  2. Après le décollage, on reste sur la fréquence de l'aérodrome jusqu'à une distance approximative de 5 nautiques (5 NM). A cette distance on annonce qu'on quitte la fréquence et on revient sur le canal général.

  3. En arrivant à 5 minutes d'un aérodrome ou à moins de 10 nautiques (10 NM), on passe sur son canal et on s'y annonce.

  4. Au parking on a le choix de rester sur la fréquence de l'aérodrome EN RESTANT MUET ou de passer sur le canal général pour discuter.

  5. Pour rouler puis décoller : on repasse sur le canal de l'aérodrome.


CECI EST VALABLE QUE L'AÉRODROME SOIT CONTRÔLÉ OU PAS !



Ce schéma n'empêche pas plsieurs contrôleurs de se répartir les tâches sur un même aérodrome. Il suffit de rajouter un sous-canal pour le roulage uniquement.Ces mesures ont pour but de conserver la convivialité des échanges informels, tout en permettant un déroulement calme et correct des échanges radio, que ce soit en auto-information ou avec des contrôleurs.
Merci de vous y conformer

 

Aux organisateurs de vols


Je compte bien trouver une solution plus simple, mais pour le moment, les organisateurs peuvent me demander par e-mail (la veille du vol si possible) d'ouvrir les canaux nécessaires.

   

Encombrements et temps perdu

Beaucoup l'ont remarqué et s'en sont plaints : les phases de décollage d'aérodromes contrôlés (lorsque beaucoup de pilotes sont présents) sont beaucoup trop longues jusqu'à ce que tout le monde soit en l'air. Je propose deux mesure visant à réduire ces temps d'attente :

Chers contrôleurs


Il arrive fréquemment que beaucoup de temps soit perdu au démarrage des vols dès que plus d'une dizaine de pilotes sont présents et que l'aérodrome de départ est contrôlé.

En effet, la nécessité de collationner les instructions du contrôleur fait plus que doubler le temps nécessaire aux communications radio.

Les controleurs sont donc - en cas d'affluence - priés de laisser les premiers aérodromes d'un vol en auto-information et de nous faire bénéficier de leur prestation que sur les aàrodromes suivants, lorsque le "peloton" s'est un peu dilué.

Merci d'avance.

 

Chers pilotes


Lors de vols auxquels de nombreux autres pilotes participent, lorsque vous arrivez au parking sur un aérodrome en cours de route, prière de ne pas attendre que tout le monde soit posé pour redemander (ou annoncer) le roulage en vue du décollage.

Ceci permet de conserver un "peloton" relativement dilué qui permet aux contrôleurs de mieux assurer leur travail et aux communications radio d'être moins concombrées que lorsque tout le monde veut repartir en même temps.

Evidemment à la dernière étape, on s'attend tous pour la photo de famille !

Merci d'avance.

   

Besoin d'aide lors du vol ?

Demande de l'aide


Si tu as besoin d'aide au cours du vol, les copains sont toujours prêts à te dépanner. Cependant, pour ne pas trop perturber le canal TeamSpeak, décris brièvement ton problème et demande si quelqu'un veut bien te rejoindre sur le sous-canal SOS pour te dépanner.

Pour y aller, double-clique sur le sous-canal "00) SOS" (ou clic-droit sur le sous-canal et "changer de canal" ou "switch to channel").

 
© 2006-2014 Jacky Brouze, imprimé le 20.1.18 à 19:32 à partir de http://jacky.brouze.ch/Tutos/Reseau/Comportement.php